Glossaire de dégustation

Vocabulaire lié à l’analyse visuelle

  • Limpide :
    Clair, pur. Vin dont rien ne trouble la transparence
  • Trouble :
    Vin dont la transparence est troublée par un voile
  • Aqueux :
    Se dit d’un vin manquant de vinosité, ressemblant plus à de l’eau qu’à du vin
  • Gras :
    Se dit d’un vin qui a une certaine épaisseur, une certaine onctuosité
  • Sirupeux :
    Se dit d’un vin ayant une consistance rappelant celle du sirop

Vocabulaire pour l’analyse olfactive

  • Odeurs animales :
    Odeurs de viande, de venaison dans certains vieux vins rouges. Les odeurs associées à l’ambre, au musc et au cuir sont des odeurs animales.
  • Odeurs balsamiques :
    Odeurs de résine, de baume. Les odeurs associées à la vanille, à l’encens et les odeurs de conifères sont des odeurs balsamiques.
  • Odeurs boisées :
    Odeurs associées à l’évolution des tanins ou au bois des fûts de vieillissement.
  • Odeurs minérales :
    Odeurs de silex, de craie, de calcaire, de sol et de poussière.
  • Odeurs empyreumatiques :
    Odeurs de brûlé, de fumée, de cuit. Les odeurs associées au caramel, au pain grillé, à la pierre à fusil, au caoutchouc, au cacao et au café sont des odeurs empyreumatiques.
  • Odeurs épicées :
    Odeurs d’épices, d’aromates.
    Exemples : anis, cannelle, muscade, poivre menthe, thym, etc.
  • Odeurs éthérées :
    Odeurs d’éther ou alcool supérieur. Les odeurs associées au vernis à ongle ou à la levure et l’odeur de fermentation sont des odeurs éthérées.
  • Odeurs florales :
    Odeurs d’une multitude de fleurs.
  • Odeurs fruitées :
    Odeurs de tous les fruits possibles.
  • Odeurs végétales :
    Odeurs d’herbes, de feuilles, de verdure fraîche ou moisie.

Vocabulaire associé à l’analyse gustative

  • Mou :
    Se dit d’un vin qui manque d’acidité, de vivacité.
  • Frais :
    Se dit d’un vin dont l’acidité équilibrée lui procure une impression de fraîcheur.
  • Vif :
    Se dit d’un vin qu’une petite dominante acide, sans excès, contribue à rendre très frais.
  • Acide :
    Se dit d’un vin dont l’acidité très élevée lui donne un caractère mordant et vert.
  • Amer :
    Se dit d’un vin qui a une sensation d’amertume en arrière-goût qui dérange au point de masquer les autres sensations.
  • Brut :
    Se dit d’un vin qui est extrêmement sec, sans aucune trace de sucre. Ce terme s’applique surtout aux vins effervescents.
  • Sec :
    Se dit d’un vin qui ne présente aucun sucre perceptible au goût.
  • Doux :
    Se dit d’un vin très riche en sucre et généralement de texture onctueuse.

Vocabulaire lié à l’analyse de la qualité dans son ensemble

  • Equilibré :
    Se dit d’un vin dont tous les éléments (acidité, souplesse, astringence, amertume, …) sont harmonieux.
  • Fin :
    Se dit d’un vin subtil, délicat et élégant.
  • Grossier :
    Qui manque de subtilité, vin vulgaire et sans finesse.
  • Typé :
    Qui est marqué par le caractère particulier de son cépage ou de son origine.
  • Neutre :
    Se dit d’un vin sans grand caractère défini. Opposé à typé.
  • Fermé :
    Qui ne présente pas encore les qualités olfactives et gustatives qu’on attend de lui. Vin jeune.
  • Epanoui :
    Se dit d’un vin qui a atteint son summum olfactif et gustatif.
  • Passé :
    Se dit d’un vin effacé, madérisé, trop vieux.

Laisser un commentaire